Cafetiers ou restaurateurs, ils n’appliqueront pas le pass sanitaire : « Je ne veux pas dire plus tard à mes enfants que j’ai cautionné cette ségrégation »

Cafetiers ou restaurateurs, ils n’appliqueront pas le pass sanitaire : « Je ne veux pas dire plus tard à mes enfants que j’ai cautionné cette ségrégation »

août 7, 2021 0 Par admin

C’est le sens de l’appel des Pendus, collectif de restaurateurs bretons qui annoncent depuis le 3 aout dernier, qu’ils et elles ne céderont pas au pass sanitaires.

Et la décision du Conseil constitutionnel, rendue jeudi, n’a rien changé : « On ne sait pas ce qu’on va faire. Soit ouvrir mine de rien, soit fermer, peut-être uniquement de la vente à emporter pour la partie restaurant… »

En pleine période estivale, c’est le moment de repérer les lieux de convivialité qui résistent à cette phobie irrationnelle, celle de la pseudo contagiosité concentrée sur les vivants en bonne santé, mais réfractaires à l’hystérisation collective.

Donc en soutien à ces initiatives émérites, que pouvons nous faire, nous les « clients » de passage ou habitués de nos lieux de socialisation gastronomique?

Je propose de mettre en oeuvre simplement des actions individuelles ou collectives permettant aux dits « aubergistes » de maintenir leurs activités, coute que coute. Car seul le service de qualité paiera…

Dans un premier temps jusque fin aout, je listerai ici les initiatives en dressant une typologie. Mais déjà, le principe collectif applicable serait celui extrapoler des AMAP, Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne, car ne nous leurrons pas, il ne s’agit pas de soutenir des chaines de restauration industrielles, mais bien de maintenir un tissu de lieux conviviaux animés et gérés part des entrepreneurs raisonnables et soucieux du respect de leur clientèle, impliqués de plus en plus dans des circuits courts.

C’est dans cet état d’esprit que le propose la réalisation d’AMAR, Actions pour le Maintien des Auberges Réfractaires (à l’usage du pass vaccinaire).

Prochainement, un communiqué précisera le sens de cette initiative qui se veut indépendante de toute obédience cullinaire.

Wasquehal, quartier sud du Capreau, le 7 aout 2021 – 12:00